Blog
   Marine Georget
 dans  Conseils
3 minutes

Design thinking : 5 étapes-clés pour faire décoller vos projets

Inspiré des méthodes et des outils des designers, le design thinking peut vous aider à développer vos projets de manière plus efficace et pertinente. Dans cet article, nous vous expliquons comment accélérer l’innovation au sein de votre entreprise et donner vie à vos idées plus rapidement que jamais !

Qu’est-ce que le design thinking ?

Le design thinking est une technique d’innovation qui repose sur trois grands piliers : l’humain, l’expérimentation et la méthodologie. L’objectif de cette méthode est d’éviter aux entreprises d’attendre des années avant de concevoir un produit ou service, mais plutôt de confronter l’idée à ses utilisateurs finaux aussi vite que possible, et ainsi d’optimiser son développement.

Si le design thinking désigne un concept unique, plusieurs penseurs l’ont décliné en méthodes distinctes. Parmi les plus connus : Rolf Faste, directeur du département design product de l’Université de Stanford, Jeremy Gutsche, entrepreneur et lui aussi élève de Stanford, ou encore Tim Brown, PDG de l’entreprise IDEO.

Pour vous aider à intégrer le design thinking au sein de votre entreprise, suivons le processus en cinq étapes de Jeremy Gutsche !

 

1) Utiliser l’empathie pour comprendre le besoin

Avant de vous lancer dans le développement de produits ou services, les différents courants de pensée du design thinking s’accordent sur l’importance d’identifier le besoin auquel ils répondent. Il ne doit pas s’agir d’une intuition ou d’un ressenti, mais de problèmes réels, identifiés auprès de potentiels clients.

Vous pouvez, pour cela, utiliser des méthodes d’immersion ou encore des tests utilisateurs, voire simplement des sondages. À ce stade, ne tentez pas de parler de votre produit ou service, ni d’orienter les réponses. L’empathie revient à laisser s’exprimer librement l’utilisateur pour bien comprendre son mode de vie et de pensée.

2) Poser un diagnostic et formaliser le problème

La première étape passée, vous pouvez alors commencer à interpréter ces données de façon plus fine. En classant les problèmes et besoins remontés, vous observerez vite que certains reviennent régulièrement. Priorisez les résultats et tirez-en une phrase expliquant le problème à résoudre. Si cette étape peut paraître simple, prenez le temps de bien travailler la définition de votre problématique car elle sera le socle de votre projet.

3) Se servir de l’idéation pour stimuler la créativité

Armés des deux premières étapes du design thinking, vous pouvez lancer un atelier d’idéation pour stimuler la créativité de votre équipe. Vous pourrez ainsi collecter un maximum d’idées afin de proposer des solutions. Après un rapide ice-breaker, lancez par exemple un brainstorming ou toute autre technique d’idéation. L’important est de faire émerger un maximum d’idées, en privilégiant à cette étape la quantité à la qualité. Une fois les idées énoncées, hiérarchisez-les et faites ressortir l’idée principale que vous souhaitez développer.

Réaliser un brainstorming avec Beekast

4) Utiliser des prototypes pour concevoir les solutions

Cette quatrième étape n’est pas celle de la conception de votre produit final. Il s’agit plutôt d’obtenir une première version fonctionnelle à mettre entre les mains de potentiels clients le plus vite possible. Pas nécessaire donc de s’attarder sur le design. Maquette, dessin, site internet ou solution digitale, à vous de choisir le format que vous jugez le plus pertinent pour le prototypage de votre projet. En design thinking, il est primordial que votre produit soit utilisable et facile à comprendre !

5) Mener des tests utilisateurs pour confirmer leur pertinence

Votre prototype est terminé ? Parfait, dans cette dernière phase du design thinking, il ne vous reste alors plus qu’à écouter attentivement vos potentiels clients. Leurs retours vous seront précieux pour améliorer votre produit. En cas de doute, n’hésitez pas à revenir sur le problème de base formulé précédemment. Celui-ci fera office de véritable boussole !

—————

Envie de mettre en place le design thinking pour votre prochain projet ? N’hésitez pas à tester notre solution pour faciliter le travail de votre équipe. Beekast vous accompagne pour toutes les étapes du design thinking afin d’encourager l’innovation : de la remontée du besoin client aux tests utilisateurs, en passant par le brainstorming.

Par exemple, avec le tableau blanc Beekast, recueillez en temps réel toutes les idées des participants, structurez-les et classez-les à partir d’un vote. Vous y gagnerez en simplicité, et vos équipes disposeront enfin d’un outil ludique et simple pour exprimer leur créativité !

 

Résoudre des problèmes et trouver des solutions grâce au tableau blanc Beekast

Envie d’essayer ? Créez dès maintenant un compte gratuit !

Call to action
Ces articles peuvent vous intéresser
Atelier d’idéation : trois clés pour le réussir
Besoin de générer des idées originales pour résoudre un problème ou poser les bases d’un projet ? Nous avons ce qu’il vous faut : l’atelier d’idéation. Vous le connaissez probablement déjà dans sa ...
L’activité Métaphore pour réaliser vos ateliers speedboat dans Beekast
Connaissez-vous déjà la puissance d’un atelier speedboat pour faire avancer un projet en équipe ? Avec l’activité Métaphore de Beekast, découvrez comment la méthode du speed boat peut faciliter les...
Réussir son atelier de co-construction en 5 étapes. Oui, mais comme...
“Co-construisons votre projet”. L’expression a fait le tour des cabinets de conseil de par l’hexagone et au-delà. Travailler ensemble à la transformation de l’entreprise, c’est l’essence du métier ...