Blog
   Julie
 dans  Conseils
4 minutes

Le Brainstorming, allié de vos réunions créatives

Faire émerger des idées originales. 

Trouver des solutions à une problématique.

Ou encore, se projeter dans l’avenir à plusieurs.

Autant de missions qui peuvent paraître complexes à réaliser avec un groupe de collaborateurs. Pourtant, l’outil le plus efficace à utiliser est connu de tous : le brainstorming.

Popularisé en entreprise par les agences publicitaires new-yorkaises il y a près de 70 ans, il s’agit d’une méthode qui permet de récolter un maximum d’idées sur un sujet défini. Cette collecte doit se faire lors d’une réunion dirigée par un animateur qui oriente les débats.

Derrière le terme “brainstorming”, se cache un outil extrêmement efficace. Il est aussi bien utilisé par des IT Managers qui souhaitent simplifier leurs procédures, des directeurs marketing qui veulent trouver une nouvelle façon de faire la promotion d’un produit ou des DRH qui désirent améliorer l’esprit d’équipe et la collaboration au sein de l’entreprise. 

Pourquoi faire un brainstorming ?

La raison d’être du brainstorming est simple : résoudre collectivement et de façon créative un problème en trouvant des idées. Cette définition pourrait suffire à vous convaincre d’utiliser cet outil et pourtant, ce n’est pas le seul avantage. 

Mettre en place des sessions de brainstorming, c’est aussi travailler l’intelligence collective. Vous mobilisez les capacités et les connaissances de chaque membre de votre équipe pour avancer vers la réalisation d’un objectif commun.

Vous pouvez également recourir au brainstorming pour amener plus d’interactions dans une entreprise.

Le brainstorming, c’est aussi donner la parole à tout le monde sans crainte de jugement !

Comment faire un brainstorming ? 

Pour qu’un brainstorming soit plaisant et efficace pour les participants, mais aussi productif, il faut respecter certaines étapes :

  • La préparation : l’animateur de la réunion doit déterminer un sujet précis, le bon déroulé de la session et un nombre cohérent de participants.
  • L’animation : l’animateur rappelle les règles essentielles, le sujet et il stimule les participants pour favoriser les interactions.
  • La valorisation : afin de rendre le brainstorming pérenne, les idées qui en sortent doivent faire l’objet d’une synthèse transmise à tous les participants. 

Une fois que vous avez posé les bases du brainstorming, vous êtes prêt à générer un maximum d’idées avec votre équipe.

En tant qu’animateur, vous accueillez les participants dans une ambiance détendue et rappelez l’objectif et les règles de cette session de brainstorming. Puis, c’est l’étape créative qui suit au travers de la recherche d’idées qui pourra se faire de façon libre ou guidée par l’animateur. 

Enfin, une fois que toutes les idées sont sorties de l’esprit des participants, vient le moment de laisser aux participants la possibilité de les critiquer, de les filtrer puis de les classer. On parle alors de “rationalisation” : pour mettre de côté les doublons, les concepts trop décalés ou peu adaptés au sujet, etc. Les meilleures idées seront mises en avant selon des critères énoncés par l’animateur via un vote ou une discussion libre entre les participants. L’ensemble du groupe pourra ainsi repartir avec un bilan qui pourra être exploité par l’entreprise dans le futur.

L’interactivité est la clé d’un brainstorming réussi

Bien qu’obligatoires, ces étapes ne sont que des pré-requis. La réussite du brainstorming dépend avant tout de la participation des collaborateurs. Comment réussir à doper l’interactivité pour faire émerger des idées originales ?

Un premier élément de réponse tient dans l’établissement dès règles de la réunion : pas de jugement, pas de limite.

Un brainstorming doit toujours privilégier la quantité avant la qualité. En laissant libre cours à l’expression de « mauvaises » idées, vous permettez à tout le monde de s’exprimer sans crainte et surtout sans interrompre le travail collectif. Au contraire, c’est en fin de séance que toutes les idées notées seront comparées afin de faire émerger les meilleures et comprendre pourquoi.

Voici d’autres idées pour favoriser les interactions durant un brainstorming :

  • Les participants sont placés en cercle pour que tout le monde puisse discuter ensemble.
  • Les participants ne doivent pas se contenter de citer une idée, mais plutôt de l’expliquer.
  • L’animateur peut interpeller les personnes qui n’ont jamais pris la parole.
  • L’animateur ou les participants peuvent rebondir sur une idée formulée afin de la modifier, l’améliorer, ou la décortiquer.
  • Faire une pause est nécessaire lorsque c’est la panne sèche. L’animateur pourra par exemple demander une minute de silence pour permettre une nouvelle réflexion.
  • Le brainstorming inversé : posez la question à l’envers. “À qui voulons-nous être comparés ? ” devient “ À qui ne souhaitons-nous pas être comparés ? ”.

Tableau, l’outil de brainstorming en ligne par Beekast

Si un brainstorming peut se faire dans une salle de réunion classique, de nombreuses entreprises commencent à privilégier la mise en place de cette activité en ligne. Que ce soit pour des employés en télétravail, ou tout simplement pour assurer un suivi et récolter les données de ce type de réunion.

Le brainstorming en ligne est un atout pour une entreprise. C’est pour cette raison que nous avons imaginé notre activité Tableau, qui offre une grande liberté de collaboration ainsi que le modèle Brainstorming prêt à l’emploi qui permet de gagner un temps considérable pour réaliser des ateliers de génération d’idées. 

Brainstorming thumbnail

Brainstorming

Faites émerger un maximum d'idées.

Oubliez vos Post-it, vos stylos et toute la logistique liée à vos réunions, tout se passe en quelques clics. L’animateur choisit le format : direct (partage instantané des idées des participants) ou tour à tour. Puis il invite les participants et c’est parti ! La grande force de cet outil en ligne tient dans son espace visuel organisé sous la forme d’un tableau KANBAN. Ainsi, chaque idée proposée par une personne s’affiche en temps réel sur les écrans de tous les participants.

Ce tableau interactif offre d’ailleurs de nombreuses possibilités. L’animateur, par un simple drag & drop, pourra par exemple classer les idées dans différentes catégories, rejeter certaines, ou en reformuler d’autres. 

Et afin d’obtenir une synthèse visuelle disponible dès la fin de la réunion, tous les participants pourront voter pour les meilleures idées. De quoi faciliter ce travail de valorisation du brainstorming qui permettra de mettre en place des actions concrètes dans le futur.

 

L’outil tableau vous offre la possibilité de générer des idées simplement, au travers d’une interface visuelle qui favorise le partage d’une vision collective. Il s’adapte parfaitement aux réunions en ligne en vous permettant de garder le contrôle au travers des outils de modération pour gagner en productivité et en efficacité.

Envie de tester notre outil Tableau ? Call to action

Plus d’idées de brainstorming ?

Découvrez les modèles de brainstorming prêts à l’emploi disponibles sur le site d’inspiration Beekast.

Brainstorming Inversé thumbnail

Brainstorming Inversé

Anticiper les difficultés, obstacles ou critiques d'un projet afin de les transformer en opportunité positive.


Brainwriting thumbnail

Brainwriting

Générer un maximum d'idées en un minimum de temps.

Ces articles peuvent vous intéresser
Les 12 types de réunion les plus fréquents
Vous êtes sur le point d’organiser une réunion de travail mais vous vous demandez quel est le type de réunion le plus adapté ? Voici une liste non exhaustive des différents formats de réunion les p...
Comment animer une réunion de travail ?
Une récente étude menée par Barco et Circle Research révèle que les cadres assistent en moyenne à 10 réunions par semaine* de 48 minutes chacune environ. Ce sont donc 2 jours par semaine qui sont c...