Blog
   Yassine Chabli
 dans  Tribunes
3 minutes

Déconfinement : quel avenir pour les réunions de travail ?

Le déconfinement et les mois à venir sont une nouvelle étape à appréhender pour les entreprises. Le retour au travail ne sera pas comme avant, il va falloir continuer à s’adapter sur le long terme, comme le souligne le protocole national de déconfinement publié par le gouvernement le 3 mai 2020. Quel est l’avenir des réunions de travail dans ce contexte épidémique ?

Le retour au travail après le Covid-19

Le gouvernement incite les entreprises à privilégier le télétravail au maximum depuis le 17 mars, pour éviter les contacts. Il souhaite prolonger cette recommandation après le 11 mai.

Mais pour certains, le retour au travail rimera avec un retour au bureau inédit : les salles de réunions vont rester fermées, les open space n’auront plus la côte (et c’est peut être une bonne nouvelle) et on favorise la rotation des équipes, une sorte de roulement du personnel en fonction des journées et des heures de travail. 

Quand certains iront au bureau, d’autres resteront en télétravail. Certains seront même dispersés dans plusieurs bureaux loués pour l’occasion. 

Une organisation logistique qui s’ajoute à la nécessité d’accompagner les collaborateurs aux nouvelles méthodes de travail à distance.

Le grand choc du télétravail est maintenant passé. Chacun s’est adapté comme il a pu et a adopté de nouveaux outils de travail collaboratif. Fini la période d’adaptation. Désormais, ils doivent faire partie intégrante de l’organisation et être déployés dans la durée.

Le boom de la réunion virtuelle

Ce début de crise a mis les entreprises et les managers à rude épreuve : il a fallu s’organiser vite et bien pour continuer l’activité au maximum pendant le confinement, dans la mesure du possible.

Pendant cette période de distanciation sociale, les outils comme Beekast ont la côte. Pour sûr, c’est grâce à eux que les équipes peuvent assurer la continuité et maintenir une forme de proximité lors des réunions à distance.

Qui, de nos jours, peut encore se targuer de ne pas avoir participé à une réunion virtuelle ? 

Les chiffres parlent d’eux-même chez les mastodontes de la visioconférence : sur Microsoft Teams, le nombre d’appels vidéos a augmenté de 1000%, quand Zoom a dépassé les 200 millions d’utilisateurs quotidien. 

Le Covid-19 a accéléré la mise en place du travail à distance au niveau mondial. Une sorte d’expérimentation grandeur nature pour tous, qui impose d’installer le télétravail dans l’approche organisationnelle des entreprises et une refonte des réunions distancielles. 

Les managers les plus réticents à mettre en place le télétravail avant le confinement ont dû réévaluer ses bénéfices et se confronter à la réalité de cette méthode de travail au quotidien.

Des réunions plus courtes et plus efficaces après le confinement

Les mesures de distanciation sociale imposent de se réunir en nombre restreint : c’est peut être aussi l’occasion de stopper la réunionite et de miser sur des formats de réunions plus efficaces.  

Alors que les salles de réunion vont encore devoir rester portes closes en faveur des réunions virtuelles, comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, les salariés français vont revoir le sens de leurs réunions

Plus rapides, plus efficaces et encore plus participatives, les défis relevés lors du confinement pour maintenir la cohésion entre les équipes dispersées vont être mis à profit. 

Nombreux sont les collaborateurs qui, malgré la distance, se sont rapprochés grâce à des réunions virtuelles plus récurrentes mais aux formats plus courts et plus efficaces. 

Pour éviter les rapprochements physiques, le recours à la visioconférence va continuer, même pour les équipes réunies dans les mêmes bureaux. Les ateliers de co-construction vont se faire à distance. Les réunions de services vont s’organiser malgré des collaborateurs dispersés.

Les outils de travail collaboratifs ne sont plus un “gadget” mais deviennent des outils de travail généralisés et nécessaires pour continuer à travailler en équipe. Encore plus à une période où se réunir en présentiel n’est pas recommandé et où les salariés Français demanderont toujours plus de flexibilité de leur temps de travail.

On espère que pour la majorité d’entre vous, l’expérience du télétravail a été positive est pas synonyme d’isolement. Depuis 5 ans, nous avons placé l’interactivité au cœur de notre outil de réunion. C’est pourquoi Beekast se mobilise pour être à vos côtés ces prochains mois, pour réunir vos équipes facilement, et encore plus à distance. 

Essayez Beekast gratuitement ou Call to action

Ces articles peuvent vous intéresser
Télétravail : y aura-t-il un avant et un après Covid-19 ?
Le monde est confronté à une situation inédite. La moitié de l’humanité est désormais contrainte de rester à la maison, empêchant les gens de se réunir. Les grèves ont d’abord paralysé la France à ...
Beekast est maintenant disponible sur Microsoft Teams
Bonne nouvelle pour le travail d’équipe en présentiel et à distance : Beekast se connecte désormais sur l’outil de travail collaboratif Teams de Microsoft. Si vous avez adopté Microsoft Teams, comm...