Blog
   Hugo NKeba-Dounot
 dans  Notre actu
6 minutes

Loïc Thomas, VP Marketing chez Beekast

Loïc a fait ses armes dans le marketing principalement en start-up SaaS BtoB. Passionné d’innovations, avec le souhait d’évoluer dans un domaine dynamique et qui évolue vite, il est à l’aise dans cet environnement où il aime instaurer de la proximité et de la bienveillance avec ses équipes.

Attiré par la diversité des missions proposées par le marketing, il est aujourd’hui ravi du rôle qu’il occupe et des projets à fort impact qu’il a pu mener. Diversités des personas, multiplicité des offres et des usages, ajustement du discours et du positionnement, notoriété et acquisition, travail et alignement interservice sont autant de sujets qui ont poussé Loïc à s’investir dans ce milieu.

Rencontre avec Loïc, qui nous explique son rôle, ses missions et les enjeux qui l’animent au quotidien chez Beekast.

 

Avant Beekast

Après l’obtention de son diplôme de L’école de commerce à Toulouse, majeure Marketing BtoB et un VIE aux États-Unis, Loïc intègre une première startup spécialisée dans les alarmes de piscine à Toulon. Responsable d’une petite équipe, il affirme rapidement  son rôle avec enthousiasme dans cette société en ultra-croissance à l’époque.

Trois ans plus tard, son goût pour le logiciel le pousse à venir à Paris pour intégrer une nouvelle équipe dans la startup Praxedo (solution SaaS dans le BtoB) en tant que responsable marketing et communication. Cette expérience de huit ans lui permet de couvrir tous les spectres du marketing : étude de marché, positionnement, notoriété, SEA, SEO, CRM mais également le marketing automation qui se développera un peu plus tard.

Après avoir accompagné Praxedo pendant 8 ans et l’avoir aidé à passer d’une échelle de startup franco-française à une échelle de scale-up internationale, j’ai eu l’envi de nouveaux challenges et notamment celui de participer à une levée de fond et de pouvoir créer et faire grandir mon équipe. Je me suis alors tourné vers Touch&Sell, société qui répondait parfaitement à cela”. 6 mois après son arrivée, la levée est validée et Loïc constitue rapidement son équipe. Deux ans plus tard, séduit par des nouveaux défis, Loïc rejoint une d’une nouvelle startup de plus grande envergure.

En 2019, attiré par la proposition de valeur de la de la plateforme, une levée de fonds récente, qui doit participer à développer les ventes à l’international et aider la startup à accélérer, je rejoins Beekast.” Loïc nous confie que ce qui l’a séduit chez Beekast, c’est la phase de développement. Yassine, le founder (dont vous pouvez retrouver l’interview ici), était en train de mettre en place un middle management dans le but de structurer les équipes. Il y avait également l’aspect international sur lequel Beekast souhaitait se positionner qui rendait l’expérience encore plus enrichissante et complète.

 

Être VP et manager : quels enjeux et quels challenges ?

Lorsque l’on pose la question à Loïc sur ce que la fonction de manager représente pour lui, la réponse lui paraît évidente : faire en sorte que la vision de l’entreprise soit comprise par toute l’équipe afin que chaque collaborateur avance vers un objectif commun. “Pour moi, ça veut dire être disponible au quotidien pour aider chaque personne qui en a besoin, lever des freins ou encore faire de la transmission quand ce sont des domaines que je maîtrise ».

S’entourer des personnes qui ont des expertises dans des domaines précis fait partie des challenges à relever : cela permet de faire progresser l’équipe, faire en sorte que tout le monde se comprenne et s’entraide, mais également qu’il y ait une cohérence entre les actions.

Au-delà de sa mission de manager du pôle marketing, Loïc dispose par ailleurs d’un rôle au niveau du comité de direction : “Grâce à ma fonction au sein du comité de direction, je bénéficie d’une vision encore plus stratégique de l’entreprise qui rend plus passionnant le poste en lui-même. J’aborde des sujets transverses qui vont impliquer plusieurs services, je remonte des points qui m’ont été signalés par des membres de mon équipes et partage notre stratégie,  nos succès, ainsi que d’éventuels points de blocage. Ce qui compte, c’est le partage et la remontée des informations. Il faut de la transparence à tous les niveaux.”

Aidé par chacun de ses collaborateurs, ses missions sont nombreuses, variées et enrichissantes. “Mon rôle principal, au-delà de manager mon équipe, est d’accroître la notoriété de Beekast sur le marché afin d’être perçu comme un leader d’opinion. Pour cela, j’ai plusieurs leviers à mettre en place, s’assurer que la stratégie qui a été pensée est bien réalisée ou encore que le positionnement est toujours en accord avec le marché, car ce dernier est en perpétuel évolution. Cela passe notamment par une veille constante de la concurrence et de l’actualité sur notre marché. Une facette un peu plus technique du poste est la maîtrise de la génération de leads, que ce soit en quantité ou en qualité, ce qui permet d’améliorer la conversion de ces leads au niveau commercial. D’où l’importance de favoriser la communication inter-service, afin que nos actions soient toujours en accord avec les différents besoins”.

 

Quelles sont les qualités essentielles pour être un bon manager ?

Pour Loïc, être manager est un rôle qui se travaille au quotidien. Un management qui fonctionne réside dans une combinaison de bonnes pratiques à mettre en place. Tout d’abord, il faut savoir être exemplaire auprès de son équipe pour entretenir un climat de confiance. 

Deuxièmement, l’empathie a une fonction importante: “il faut pouvoir comprendre les ressentis de chacun et comprendre les émotions. Au même titre que l’exemplarité, il faut que chacun ait confiance en l’autre”.

Le dernier point abordé est celui de la compétence : en effet, selon Loïc, un bon manager doit pouvoir accompagner la montée en compétences de ses équipes et assurer le back-up quand nécessaire.

Ce que je trouve très intéressant chez Beekast c’est vraiment l’esprit collaboratif que nous avons pu mettre en place ensemble. Par exemple, nous utilisons la méthode OKR dans mon service (mettre en place des objectifs en lien avec des résultats clés). Cela permet à chaque membre de l’équipe de proposer sa roadmap alignée avec les objectifs de l’entreprise. Ensuite, nous validons ensemble ces éléments, ce qui entraîne un véritable engagement de chacun dans la réalisation de la vision.

 

Qu’apprécies-tu particulièrement chez Beekast ?

Loïc nous explique que ce qu’il l’a poussé à rejoindre Beekast, c’est la plateforme en elle-même et la philosophie du produit. “Depuis que je suis arrivé chez Beekast, j’utilise réellement des méthodes de travail plus collaboratives. L’apprentissage et la mise en place de ces méthodes sont particulièrement facilités par l’utilisation de la plateforme. C’est aussi pour cela que mon style de management a changé. À la base, j’avais déjà l’envie de manager de cette manière, mais je ne savais pas comment m’y prendre. Aujourd’hui, j’ai réussi à adopter un management plus collaboratif et plus transverse, qui, je pense, convient mieux aux nouvelles générations Y et Z qui ont davantage envie d’autonomie et d’agilité.”

Quelques autres points entrent en ligne de compte sur ce qui fait l’intérêt de Loïc envers son poste. La bienveillance qui règne entre membres de l’équipe, mais également l’ambiance générale au sein de l’entreprise, notamment grâce à un bureau Happiness particulièrement actif. Comme évoqué précédemment, l’esprit start-up est, lui aussi, un argument fort de son appétence vis-à-vis de sa position, par la proximité des équipes, l’agilité dans les projets, ainsi que l’aspect développement à l’international.

 

Comment est construite l’équipe marketing ?

Cinq personnes composent l’équipe marketing. Hugo, le responsable marketing opérationnel, gère la partie communication et événementiel. C’est lui qui va orchestrer l’organisation des événements et la communication qui s’ensuit. Il s’assure également de la cohérence du planning éditorial. Il a aussi Oriane, content manager, chargée de tout le contenu éditorial (rédaction d’article, d’interview, de tribunes) et qui s’occupe également d’animer les réseaux sociaux. 

Clara est sales marketing manager : elle améliore le quotidien des commerciaux à travers la création de supports qui vont aider à mieux vendre le produit. Elle fait également l’interface avec le produit, ce qui lui permet d’être au courant des dernières nouveautés et de pouvoir communiquer dessus. Pour finir, elle a également un rôle de facilitateur pour le département Customer Success.

La dernière personne à avoir rejoint l’équipe est Nathan : il est traffic manager et son rôle est de traiter les aspects SEA, SMA, amélioration du SEO et la partie automatisation (accompagner les prospects et clients en leur apportant le bon contenu au bon moment).

À l’avenir, pour l’équipe, l’idéal serait d’avoir un content manager à plein-temps (aujourd’hui Oriane est en alternance).  Sur l’aspect communication, il nous faudrait aussi quelqu’un en charge de la partie relation presse pour faire rayonner la marque. Ensuite, côté international, que le temps sera venu, ce serait intéressant d’avoir des relais contenus dans les zones  ciblées.”

 

Les objectifs et l’avenir de Beekast et du pôle marketing

L’objectif paraît simple : être connu et reconnu au même titre que PowerPoint : “l’idée est que tous ceux qui utilisent un outil de visio aient le réflexe d’utiliser Beekast pour ajouter de l’interactivité à leurs réunions. Et pourquoi pas l’utilisation de Beekast dans le metaverse ?”

Présent partout dans le monde et dans chaque salle de réunion dans le metaverse, en libérant chacun de toutes les contraintes de temps et d’espaces : voici les objectifs de l’ensemble de l’équipe de Loïc, en accord et en étroite collaboration avec toutes les équipes de Beekast.

 

DÉMARREZ GRATUITEMENT AVEC BEEKAST

Ces articles peuvent vous intéresser
En aparté : Yassine Chabli, fondateur de Beekast
En 2015, convaincu par l’idée qu’il est possible d’optimiser le temps passé en réunion, Yassine, ingénieur de formation et à l’époque consultant au sein du cabinet de conseil Wavestone, décide de s...