Blog
   Oriane Miton
 dans  Conseils
4 minutes

Libérer la parole des employés pour booster l’engagement

Libérer la parole en réunion apparaît comme la clé de l’efficacité d’un collectif en entreprise. Les projets avancent grâce à une émulation collective. Donner la parole à tous, de manière équitable, permet à chacun de manifester ses idées et son point de vue : éléments souvent moteurs d’une équipe. 

Et puis, ne serait-il pas dommage de louper LA bonne idée parce qu’une personne n’a pas eu l’opportunité de s’exprimer ?

L’importance de la parole libérée, moteur du collectif

Et si la communication était l’élément clé pour tirer le meilleur de ses collaborateurs, les engager, les motiver et créer un sentiment d’appartenance ? 

Libérer la parole au sein d’un collectif, c’est offrir à chacun la liberté de s’exprimer. Répartie dans une démarche équitable et constructive, c’est un véritable moteur dans la progression d’un groupe : les idées sont partagées et les points de vue échangés. 

Issue d’un management participatif, la facilité à communiquer est gage de motivation, d’écoute et d’implication. Ainsi, la prise de parole apparaît comme un pilier en termes de productivité, de responsabilité et de bien-être collectif. Replacer l’humain au centre de l’entreprise en responsabilisant les collaborateurs, en favorisant leur créativité via des échanges horizontaux et non descendants permet de faire émerger les compétences de chacun. 

Ainsi, que ce soit de façon formelle ou informelle, directe ou indirecte ; la parole libérée se révèle être un des moyens privilégiés pour favoriser et encourager l’interaction d’un groupe et dynamiser ses échanges. 

Grâce à elle, la gestion des conflits est optimisée et la surinterprétation limitée : les collaborateurs se sentent écoutés, investis et s’impliquent d’autant plus dans leurs tâches. Un salarié engagé partagera la vision de l’entreprise et l’aidera à atteindre ses objectifs. 

En conclusion, l’écoute, l’empathie et la communication apparaissent comme des outils clés pour manager une équipe et limiter les freins psychologiques de la libre expression.

Visuel graphique illustrant la collaboration au travail

Le management Top-Down, facteur de désengagement des collaborateurs

De nos jours, nous évoluons dans un monde professionnel hybride dans lequel beaucoup ne se sentent pas à leur place : 30% des salariés se considèrent comme “activement désengagés” dans leur travail. À cause d’un manque de considération, d’écoute, de sens ; beaucoup ont le sentiment de ressortir de réunion encore plus désengagé qu’en entrant, n’ayant pas eu la possibilité de pouvoir s’exprimer. 

Selon des sondages réalisés par L’Usine Nouvelle et Altrium Reconnaissance, presque la moitié des salariés pensent que prendre la parole en réunion offenserait leur manager et plus d’un tiers estime que la culture de leur entreprise ne soutient pas les personnes qui s’expriment. 

De nombreux salariés se posent alors la question de leur véritable impact dans les choix stratégiques de leur entreprise. C’est ici qu’intervient le rôle de la parole libérée : elle démontre que chacun peut se sentir utile et légitime, que chaque idée est bonne à entendre et que les collaborateurs ont leur place dans l’entreprise. Cependant, encourager l’interaction et l’engagement en entreprise n’est pas si simple. 

Certains outils collaboratifs ont été créés pour favoriser l’engagement des salariés et ont su trouver une véritable place au sein des entreprises. Il est en effet important, en présentiel, comme en distanciel, avec des intervenants physiquement éloignés ou non, de maintenir du lien. Ainsi, ces outils apparaissent comme des facilitateurs pour dynamiser les échanges, communiquer et libérer la parole des collaborateurs.

 

Quels sont ces outils collaboratifs ?

Les salariés sont en recherche de sens quant à l’impact de leur travail au sein de l’entreprise. La mise en place d’outils collaboratifs permet de développer le sentiment d’appartenance des collaborateurs en suscitant leur implication. Tous les participants sont conviés à s’exprimer en réunion, même les plus timides. L’engagement de chacun est stimulé et les absents peuvent rattraper rétroactivement leur réunion au travers d’une session différée, dite asynchrone. 

Des outils simples à mettre en place permettent de fluidifier les échanges d’informations et ainsi effacer certaines barrières hiérarchiques inutiles. Des brainstormings interactifs aux espaces de discussion ou encore des lettres anonymes pour exprimer son avis sur des thématiques précises : il existe bon nombre de solutions pour dé-rigidifier le monde de l’entreprise avec bienveillance.

Image graphique illustrant des personnes en train de s'organiser au travail.

Beekast : un outil de collaboration pour tous 

L’idée de Beekast : animer des réunions, des formations et des événements collaboratifs et efficaces. Beekast vous accompagne pour co-créer, collaborer et générer des idées avec l’ensemble de vos participants. Grâce à des ateliers ludiques et l’utilisation de modèles d’activité selon vos besoins : engagez vos apprenants pendant vos réunions et formations, qu’elles soient réalisées en physique ou virtuellement. 

Françoise Bisteur, fondatrice de l’organisme de formation sur-mesure Innobullus, nous explique pourquoi et comment elle utilise la solution dans son environnement professionnel : “en tant que formateur, l’outil est vraiment intéressant : on peut réaliser des évaluations, sortir des comptes-rendus directement après nos réunions, c’est vraiment complet”. 

Pour elle, il est essentiel de faciliter la libre expression des participants pour maintenir une proximité avec eux”. Pour ce faire, elle utilise différentes activités interactives et leurs variantes : 

  • nuage de mots 
  • speed boat 
  • carte postale 
  • étoile de mer 
  • canvas 
  • arbre à personnage

Image illustrant une activité de l'outil collaboratif Beekast.

L’accompagnement et le cadrage sont des facteurs prépondérants dans la réussite des apprenants“ d’après elle. Renforcer la proximité des participants, c’est favoriser la motivation du groupe et l’efficacité des échanges. Gage de créativité et de performance, la parole libérée apparaît comme un des piliers de la coopération et de la cohésion en entreprise. 

Grâce à ses activités interactives, Beekast se présente comme un véritable outil d’accompagnement des formateurs au quotidien, que ce soit pour favoriser la prise de parole ou pour développer l’implication et l’engagement à distance”, Françoise Bisteur.

 

logo Innobullus Françoise Bisteur, Innobullus

 

TESTEZ BEEKAST MAINTENANT