Blog
   Oriane Miton
 dans  Conseils
2 minutes

En réunion avec Jeff Bezos : organisez-vous comme chez Amazon !

Jeff Bezos est le célèbre ancien patron d’Amazon. S’il est également connu pour faire partie des plus grandes fortunes mondiales, il propose certaines méthodes de travail tout à fait inédites ! 

D’ailleurs, en 2014, il a reçu le prix des PDG les plus performants du monde, mais également celui du pire patron du monde ! 

Découvrez cinq méthodes qu’utilisait Jeff Bezos pour organiser et animer ses réunions ! 

1/ Des réunions uniquement le matin

Jeff Bezos est quelqu’un du matin. Il se couche tôt, se lève tôt et met un point d’honneur à respecter ses huit heures de sommeil par nuit. Pour maximiser sa productivité et son efficacité, il organise ses tâches les plus importantes et les plus complexes le matin afin de favoriser leur réussite. 

Ainsi, pour ne pas perdre de temps en réunion et les rendre efficaces, il a pris pour habitude de les organiser uniquement le matin, quitte à en enchainer plusieurs à la suite. 

2/ La règle des deux pizzas 

L’idée derrière cette règle est de limiter le nombre de participants : pour Jeff Bezos, pour qu’une réunion soit efficace et productive, il faut que deux pizzas puissent subvenir aux besoins de l’ensemble des participants ! 

Dans les faits, il souhaitait que maximum huit personnes soient présentes à la réunion pour quelle puisse être véritablement performante. 

3/ Le célèbre “silent start”

C’est simple : une bonne réunion commence par du silence. Avant de réellement commencer les échanges, chacun des participants à une réunion reçoivent un récapitulatif préparé par l’animateur de la réunion. 

Pendant 20 à 30 minutes, personne ne parle. Chacun se concentre sur le contenu afin de comprendre concrètement les enjeux de la réunion et préparer des questions si nécessaire. Si cette technique parait étonnante, elle s’est pourtant révélée efficace. 

4/ Jamais de powerpoint

En 2014, Jeff Bezos avait tout simplement interdit les présentations powerpoint chez Amazon. Il a d’ailleurs justifié sa décision : « Les présentations de type PowerPoint autorisent parfois de faire l’impasse sur certaines idées, d’aplanir les niveaux d’importance et d’ignorer le fait que les idées soient interconnectées. Il est plus dur d’écrire un mémo de quatre pages qu’un PowerPoint de 20 pages ».

Véritable frein à la créativité de l’esprit selon lui, il aimait mettre ses collaborateurs en difficulté pour les pousser à se dépasser toujours plus.

5/ Accepter le conflit 

Jeff Bezos est connu pour ne pas spécialement apprécier la cohésion sociale qui pour lui tend à trouver trop facilement un consensus face à une situation alors que le conflit permettrait de trouver une solution plus optimale.

D’ailleurs, cette pratique est renforcée par les principes de leadership d’Amazon dont l’un d’eux cite : « Les dirigeants ont pour obligation de contester les décisions avec respect lorsqu’ils ne sont pas d’accord, même si c’est gênant ou fatiguant. Les dirigeants ont des convictions et sont obstinés. Ils ne font pas de compromis au nom de la cohésion sociale. Une fois qu’une décision est prise, ils s’y conforment totalement. »

En clair, le conflit, selon lui, doit pousser à éliminer toutes les problématiques d’un sujet pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

Vous aussi vous souhaitez devenir un pro de l’organisation de réunions ? Essayez Beekast gratuitement pour générer engagement, motivation et interactivité lors de vos échanges ! 

DÉMARREZ GRATUITEMENT AVEC BEEKAST