Blog
   Hugo NKeba-Dounot
 dans  Conseils
4 minutes

Blended learning : Guide 2021 de l’apprentissage hybride

Le contexte sanitaire a largement participé à l’accélération du marché de la formation en ligne. Au-delà de cela, c’est aussi une volonté des responsables des ressources humaines, des formateurs et des apprenants, de mettre en place, de plus en plus usage de nouvelles technologies et méthodes dans le pilotage de leur montée en compétences. Il ne s’agit plus seulement d’expériences pédagogico-techniques, mais bien d’une méthode approuvée et en phase de se démocratiser dans l’univers des formations professionnelles ou des formations classiques.

 

Le blended learning c’est quoi ?

Le e-learning est l’utilisation des nouvelles technologies multimédias d’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part, l’accès à des ressources et à des services, et d’autre part, les échanges et la collaboration à distance (Source : Union Européenne). Ce que cette définition ne précise pas, c’est que le e-learning se fait en complément des méthodes traditionnelles, mais ne les remplace pas. 

Chaque module de e-learning, peut intégrer une forme d’autonomie dans l’apprentissage, mais il ne s’agit pas nécessairement de distance learning ou d’apprentissage autonome (qui ne sont que des composantes du e-learning). C’est le principe du blended learning, qui alterne apprentissage en autonomie en ligne et travail en groupe.

Le blended learning ou apprentissage mixte est donc un type de formation, qui intègre à la fois des outils digitaux et de l’apprentissage en autonomie ainsi que des phases d’apprentissage en présentiel, accompagné par un formateur professionnel.

apprentissage hybride

Les clés pour un blended learning efficace

Organiser et anticiper

Vous ne pourrez pas penser à tout, c’est une certitude. Vous pouvez néanmoins vous créer un système simple qui permet de répondre aux réactions les plus fréquentes : 

  • Tous les apprenants ne sont pas à l’aise avec les outils digitaux. Il faut donc prévoir des outils intuitifs, qui permettent à tous de comprendre où et comment accéder aux contenus pédagogiques. 
  • Certains voudront aller vite quand d’autres souhaiteront peut-être en apprendre davantage sur un sujet donné. Il faut alors que les contenus supplémentaires soient accessibles et identifiés comme tels.

L’humain doit rester au coeur de la formation digitale

Qu’il s’agisse de classes virtuelles ou de sessions en présentiel, gardez en tête que vos formations doivent avant tout rester humaines. 

Certes, les métiers des RH sont amenés à évoluer, mais l’humain est toujours au centre de toutes les formations. Les moments informels passés à échanger, les rencontres et les coups de pouce donnés entre apprenants font partie intégrante de la formation. S’en débarrasser, c’est perdre tout un pan de l’apprentissage : le partage et le contact humain (que la meilleure plateforme en ligne ne pourra jamais remplacer). 

L’information descendante tend à disparaître des prérogatives du formateur au profit d’un rôle d’accompagnant dans la mise en application. Rien de tel que la chaleur humaine pour tous rester motivés et apprendre dans les meilleures conditions. Si vous souhaitez aller plus loin, découvrez notre article sur les clés pour animer une formation.

 

Proposer des activités interactives et innovantes

Que la formation soit en présentiel ou qu’il s’agisse d’un apprentissage en ligne, les activités viennent ancrer l’apprentissage de nouvelles notions. Cela permet d’éviter une accumulation de connaissances sans les mélanger pour comprendre la problématique globale. Vous pourriez par exemple opter pour un QCM. Au sein de votre formation mixte, avec Beekast, mettez en place gratuitement et rapidement un QCM pour évaluer le niveau de vos apprenants.

Call to action

Réalisez vos QCM avec Beekast !

N’hésitez pas à rajouter du challenge en gamifiant vos formations.

 

Proposer des formats innovants et pensés pour l’utilisateur

E-learning rime très souvent avec vidéo, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. L’intérêt d’un module d’e-learning c’est que vous pouvez ajouter des sources de contenu dans le module en lui-même, mais aussi externe : il peut très bien s’agir d’un site web, d’une bibliothèque en ligne où vous recommandez la lecture d’un article rédigé par une référence, dans votre domaine d’étude. 

Si la forme de votre contenu est mauvaise (des vidéos trop longues, une application trop difficile à utiliser ou mal réalisée, etc.), l’utilisateur risque de se diriger vers de nouvelles sources d’information : vous faisant ainsi perdre le contrôle de votre parcours de formation. Soignez donc vos supports et choisissez bien vos outils avec en tête l’utilisateur. Par exemple, remplacez des bullet points et vos PowerPoints par des présentations interactives avec Beekast.

 

Tirer parti des données

Un des grands avantages du digital est qu’il vous donne beaucoup de visibilité sur les résultats et la qualité de vos modules et parcours de formation. Vous pourrez donc rapidement identifier les apprenants en difficulté pour les réorienter vers des modules de formation appropriés, et selon votre niveau de digitalisation, de manière automatique. De plus, vous identifierez plus facilement les évaluations trop évidentes ou au contraire, trop difficiles. Ainsi, il vous sera possible d’ajuster le contenu ou l’évaluation en fonction des taux de réussite ou d’abandon, etc.

Processus de formation avec Beekast

Conclusion

De manière générale, le e-learning c’est simple. Il faut cependant maîtriser les méthodes pédagogiques et leurs formats. Les formations digitalisées doivent être compatibles avec les nouveaux modes d’apprentissage (distance learning, social learning, etc.) et leurs contraintes. Au cœur de la conception d’un parcours de formation, l’apprenant développe de nouvelles exigences selon l’évolution de ses habitudes numériques : mobile learning, micro-learning, etc. 

L’un des principaux avantages du blended learning est le gain de temps offert par les dispositifs de formation à distance, lorsqu’ils sont mis en place de manière simple et intuitive. 

Ces nouveaux usages demandent aux concepteurs et formateurs d’adapter leurs modules, afin qu’ils soient compatibles avec ces nouveaux formats. Qu’il s’agisse du format ou du type de contenu, la forme prend autant d’importance que le fond lorsqu’il s’agit d’e-learning.

Call to action

Livre blanc

Digital learning : faites décoller votre première formation

Plus qu’un buzzword, le Digital Learning suscite les intérêts et change profondément les pratiques des formateurs. Voici un guide que nous vous avons préparé pour approfondir vos connaissances et découvrir les points clés de sa mise en oeuvre.

Télécharger

Ces articles peuvent vous intéresser
8 clés pour animer une formation
Les formations professionnelles sont essentielles pour un collaborateur cherchant à monter en compétences. Accessible via la formation interne ou au travers de son compte personnel de formation (CP...