Blog
   Hugo NKeba-Dounot
 dans  Conseils
5 minutes

8 clés pour animer une formation

Les formations professionnelles sont essentielles pour un collaborateur cherchant à monter en compétences. Accessible via la formation interne ou au travers de son compte personnel de formation (CPF), elles peuvent lui permettre de :

– développer et accomplir son projet professionnel
– obtenir une promotion
– se réorienter en milieu de carrière

Les formateurs sont les clés de voûte de la transmission de compétences. Ils doivent s’appuyer sur des techniques d’animation spécifiques. Nous vous proposons donc 8 clés à utiliser avant, pendant et après vos formations.

Avant

1) Définir un objectif opérationnel avec la règle des 3 C

L’objectif opérationnel, ou objectif pédagogique doit être quantifiable et évaluable. Il est celui qui vous permettra de faire monter l’apprenant en compétences durant votre module de formation. Développée par Mager, la règle des 3C se décompose ainsi : 

Le comportement observable se formule avec un verbe d’action observable : “l’apprenant sera apte à…”, “l’apprenant aura assimilé…”. Cependant, les verbes faisant appel à une action non-observable tels que “savoir” ou “comprendre” sont à proscrire. 

Les conditions de réalisation vous permettent de préparer les contraintes que vous allez imposer aux apprenants. Elles peuvent s’exprimer de plusieurs manières : temps, lieu et méthodes. Elles favorisent l’atteinte des objectifs de la formation par les apprenants.

Les critères de réussite sont des critères d’évaluation qualitatifs ou quantitatifs. Ils donnent des précisions sur le résultat de l’apprentissage.

Ex : en une heure, dans le respect des consignes énoncées etc…

2) Séquencer la formation

Séquencer la formation en différents modules vous permettra de créer des conditions favorisant l’apprentissage. Vous maintiendrez l’attention de votre auditoire de manière efficace. 

La durée idéale d’une séquence est d’une heure et demie ce qui correspond à notre capacité de concentration. Au-delà, le cerveau se fatigue, les apprenants se dispersent et les informations transmises ne sont pas retenues. Il est recommandé de ne pas dépasser 4 séquences par jour.

Entre les séquences, en présentiel ou lors de classes virtuelles, il est fortement conseillé de prévoir des temps de pause. Ces temps permettent aux apprenants de s’aérer l’esprit et de questionner le formateur. Ils peuvent revenir sur des points qu’ils n’ont pas compris ou sur lesquels ils souhaitent plus de précisions.

3) Recueillir les attentes

C’est un élément clé de la préparation de votre formation. Il vous permettra de vous situer face aux attentes de vos futurs apprenants. Vous pourrez vous assurer que vous êtes sur la même longueur d’onde qu’eux et vérifier que les objectifs sont en adéquation avec votre programme de formation. Pour ce faire, préparez un questionnaire de recueil des attentes pour savoir si l’apprenant a :

– déjà suivi une formation sur la thématique abordée

– s’il suit cette formation de son plein gré ou si elle lui est imposée

– ses attentes envers la formation

Pendant

4) Utiliser la méthode SAVI

Les sciences cognitives mettent en avant le fait qu’un environnement rassurant et valorisant est vecteur d’apprentissage. La méthode SAVI est un outil qui guide le formateur dans l’animation de sa session de formation. Elle lui permet d’avoir une attitude rassurante, aidante, empathique et valorisante envers les apprenants :

– Sécuriser matériellement et psychologiquement les apprenants en leur expliquant les objectifs et les enjeux. Pensez aussi à légitimer le droit à l’erreur, à valoriser la bienveillance et à vous rendre disponible pour les participants.

– Acteur de sa propre formation : assurez-vous que les participants savent pourquoi ils prennent part à cette formation. De plus, la mémorisation de contenu est favorisée par l’action. N’hésitez pas à créer un ou des espaces de participation et de coopération. Ponctuez-les par un exercice d’application comme une étude de cas pour développer leur savoir-faire.

– Valoriser : libérez la parole et incitez les participants à s’exprimer et à échanger pour apprendre dans un climat propice à l’apprentissage. Le tout en instaurant un climat de confiance durant les différents types d’activités, en reconnaissant leur expérience, sans jugement ni dénigrement. Pour ce faire, communiquer sur les réussites, encourager et féliciter les apprenants

– Impliquer : assurez-vous que les participants sont conscients des apports de votre formation. Faites leur comprendre l’intérêt qu’ils auront à en atteindre les objectifs. Veillez donc à faire le lien entre la formation, leurs missions potentielles et le terrain

5) Safe place et climat de confiance

Peu importe que vous dispensiez une formation en présentiel, une formation à distance ou une formation hybride, transformez votre espace de formation en une safe place. Un apprenant en confiance est un apprenant qui s’exprimera et échangera librement. Gardons en tête que la formation est avant tout un moment de partage et d’échange.

Afin de créer ce climat positif, faites en sorte que les stagiaires apprennent à se connaître. Pour cela, vous mettez en place des activités interactives telles que l’icebreaker, qui permet de détendre l’atmosphère. 

Ensuite, fixez des règles de vivre ensemble où respect et tolérance sont les maîtres mots. Les stagiaires l’auront ainsi en tête et se sentiront rassurés. Pour terminer, veiller à vous rendre disponible, soyez chaleureux et à l’écoute pour donner envie aux participants d’échanger avec vous. 

Si certains des stagiaires travaillent sur des sujets stratégiques, n’hésitez pas à mettre en place une politique de confidentialité. Certains apprenants se sentiront plus à l’aise lors des échanges.

6) Des outils pédagogiques riches et variés

Proposer différents outils pédagogiques rendra votre formation plus intéressante. Les participants ne seront pas lassés à cause d’une redondance des supports de formation. Il existe désormais pléthore de possibilités, de méthodes pédagogiques efficaces pour rendre votre formation dynamique et enrichissante. 

– Les applications de présentation comme Powerpoint, Prezi ou encore Google Slide vous permettent de diffuser un support original pour appuyer vos propos, qu’ils soient écrits ou visuels.

– Sélectionnez des vidéos, filmées par vous-mêmes ou disponibles sur la toile (Youtube, Dailymotion ou encore Vimeo). Elles appuient vos propos et ancrent les messages que vous souhaitez faire passer. Rappelez-vous, une image vaut 1000 mots. 

– Les applications d’engagement faciliteront l’acquisition du savoir via des réflexions communes, des moments d’échanges et d’évaluation. La plateforme Beekast comporte de nombreuses fonctionnalités répondant à ces besoins.

7) Organiser les travaux de sous-groupes

Au-delà de 10 ou 20 personnes, il est difficile de mettre en place des activités participatives. Attention au nombre de participants assistant à votre formation. Diviser le groupe en sous-groupes orchestrera donc une fluidification des échanges entre pairs. Ce sera bénéfique pour la réalisation des actions de formation.

De plus, les individus réfléchiront ensemble à un but commun. Sollicités par les autres, les stagiaires les plus timides ne resteront pas dans leur coin pendant les mises en situation. Finalement, c’est l’autonomie de l’ensemble des stagiaires qui sera développée. L’esprit d’équipe sera encouragé au travers des travaux collaboratifs.

Après

8) Recueillir les avis des participants

Dans une perspective d’amélioration continue de votre formation, recueillez les avis des stagiaires. Cette pratique vise à évaluer la satisfaction des stagiaires quant à la formation suivie et mesurer leur degré de satisfaction.

Vous pourrez ainsi identifier d’éventuels dysfonctionnements, dégager des axes d’amélioration et mettre en place des actions correctives. 

Éventuellement, vous pourrez identifier des besoins de formation non couverts par votre module. C’est aussi une manière de garder le contact avec les apprenants après la formation.

En conclusion

Les animateurs ont des profils différents. Que ce soit une personne travaillant pour un organisme de formation ou un collaborateur formant ses collègues, les enjeux restent les mêmes. Vous devez réussir votre séance de formation pour répondre aux attentes des apprenants et à leurs besoins de formation. Au besoin, effectuez une formation de formateur. 

Livre blanc

13 activités pour dynamiser vos ateliers et réunions

Des experts de la communication, des neurosciences, de l’intelligence collective ont défini des processus précis pour mobiliser tout le potentiel de vos collaborateurs et optimiser vos performances lors de vos ateliers et réunions.

Télécharger

Ces articles peuvent vous intéresser
4 étapes pour évaluer une formation
L’accélération de l’efficience et la mesure du ROI sont devenus essentiels dans la formation. Surtout depuis la Réforme de la formation de 2019 qui a impacté l’ensemble des entreprises. Les entrepr...
Comment animer une réunion de travail ?
Une récente étude menée par Barco et Circle Research révèle que les cadres assistent en moyenne à 10 réunions par semaine* de 48 minutes chacune environ. Ce sont donc 2 jours par semaine qui sont c...
4 idées de jeux pour animer une réunion de travail
Qui n’a jamais regardé sa montre en espérant la fin d’une réunion ? Manque de dynamisme, de structuration, d’objectifs… Tout cela n’est pas irrémédiable ! Il existe des techniques simples pour capt...