Blog
   Oumaima Elazami
 dans  Conseils
4 minutes

Développer un management inclusif avec Beekast

Et si les entreprises devenaient plus inclusives ? En effet, l’inclusion et la diversité s’installent de plus en plus dans les entreprises françaises. Leur objectif est de garantir à l’ensemble des collaborateurs un accès à tous les services et à toutes les fonctions de l’entreprise sans aucune distinction.

De plus, qui dit inclusion et diversité, dit management inclusif, un phénomène impulsé il y a plusieurs décennies par des multinationales américaines en réponse à la condamnation légale et réglementaire croissante de toutes les formes de discrimination. 

En effet, le management inclusif consiste à valoriser le travail des individus étrangers ou en situation de handicap, à travers une politique d’égalité de traitement. Les managers sont donc responsables des actions à mener et doivent garantir des conditions de travail et d’organisation équitables pour tous les collaborateurs. 

Son objectif principal est de lutter contre les discriminations liées à un handicap, à l’âge, à l’origine sociale ou culturelle, au genre, à l’orientation sexuelle ou encore à l’apparence physique.

1. Management inclusif : les bienfaits pour l’entreprise

Le management inclusif constitue une notion clé pour les entreprises, car il permet de rendre les employés plus engagés et moins stressés. Ils sont davantage impliqués dans la prise de décision (Jonasson, Lauring et Guttormsen, 2018). 

D’une part, ce type de management favorise l’adaptation des individus aux exigences de l’environnement et leur engagement. Il atténue le stress en fonction de leurs besoins et de leur situation (Butts et al., 2009).  D’autre part, il impacte positivement le flux de communication dans les organisations, en impliquant les personnes dans le dialogue. (Noorliza et Asaari, 2006)

Dans le même sens, une étude menée par Deloitte et publiée en janvier 2020 a révélé que le management inclusif est une source de performance durable. Les entreprises qui le pratiquent génèrent jusqu’à 30 % de chiffre d’affaires supplémentaire et peuvent développer facilement leur image de marque

2. Management inclusif : Les bienfaits pour les collaborateurs 

Quant aux collaborateurs, mettre en place une politique inclusive dans l’entreprise permettrait de favoriser leur sentiment d’inclusion, d’instaurer une sécurité psychologique suffisante pour pouvoir manifester sereinement leurs opinions et leurs désaccords. 

Ainsi, ils disposent de la possibilité d’être créatifs et sont libres de proposer des solutions innovantes. Cette forme de management permet également de maintenir leur engagement et attachement envers l’entreprise, ce qui réduira l’absentéisme et le turnover. 

Par ailleurs, le renforcement des sentiments de compétence et d’autonomie de l’équipe est un formidable facteur de motivation pour eux. En cas d’obstacles contextuels, ils seront toujours mobilisés grâce au leadership inclusif. 

3. Management inclusif : Les bienfaits pour les managers

Si le management inclusif est devenu un facteur de performance et un levier de transformation, aujourd’hui, les ressources humaines en sont complètement conscientes. Cependant, les managers doivent disposer des compétences managériales nécessaires pour assurer l’inclusion en entreprise

Ce type de management est donc un outil puissant qui promeut de nouvelles façons d’atteindre les objectifs individuels et organisationnels. Il est également reconnu qu’avoir dans son équipe des membres provenant de divers horizons permet d’améliorer la prise de décision, l’innovation et la performance

De plus, la diversité est une force qui implique la pluralité des vécus, des savoirs et des compétences. Néanmoins, les différences de points de vue peuvent empêcher l’avancement des équipes sur certains thèmes. Dans ces moments, l’ouverture et l’écoute de chacun seront capitales.

En conséquence, un leader inclusif doit créer un climat de tolérance pour permettre à tous les membres de son équipe de s’exprimer librement.Par ailleurs,  il doit être confiant dans le potentiel de son équipe.

Comment le mettre en place avec Beekast ? 

Beekast est un outil collaboratif permettant la favorisation de l’intelligence collective dans vos réunions. Pour ce faire, nous vous proposons trois activités vous permettant l’implication de tous vos collaborateurs :  

  • La gomettocratie qui est un modèle d’activité inspiré de la démocratie. Les participants votent pour un ensemble d’idées. De ce fait, ils disposent d’un nombre de points qu’ils peuvent attribuer aux idées sur lesquelles ils souhaitent le plus se focaliser. 

Pour éviter d’influencer les autres, les participants ne voient pas le vote des autres tant que vous n’avez pas arrêté la séance. À la fin du vote, vous pouvez discuter avec eux des éléments qui ressortent dans les résultats du groupe.

  • Les chapeaux de Bono est une activité qui consiste à réfléchir ensemble à une problématique en accueillant tous les modes de pensée. 

De cette manière, les participants individuellement ou en groupe peuvent générer des idées autour d’une problématique en endossant à chaque pensée “un chapeau”. Cette activité permet de réduire l’impact de la critique et du jugement et de favoriser l’expression de groupe de manière créative et ludique

  • La fusée est un modèle qui permet de définir collectivement les objectifs, les attentes et les outils à prévoir pour atteindre ces objectifs. À travers cette activité, vous allez présenter à votre équipe la problématique et ce que vous attendez d’eux sans aucun jugement des idées émises

Ensuite, vous pouvez leur expliquer les catégories :  

  • L’objectif : la raison pour laquelle cette mission sera réalisée ensemble. 
  • La stratégie : sur quoi ils vont s’appuyer pour mener à bien cette mission ;
  • Le contexte : les moyens mis à leur disposition pour réussir ce projet. 

Les participants disposeront de cinq minutes pour réfléchir au sujet. Ensuite, ils enverront leurs idées dans les différentes catégories. Pensez à estimer la durée de chaque phase afin de la terminer dans les temps. 

DÉMARREZ GRATUITEMENT AVEC BEEKAST 

Ces articles peuvent vous intéresser
Le management agile : comment ça fonctionne ?
Le marché du travail devient de plus en plus compétitif face à des chercheurs d’emploi de plus en plus qualifiés dans un monde qui évolue, lui aussi, plus vite. Pour les entreprises, il devient alo...