Blog
   Oriane Miton
 dans  Conseils
3 minutes

Les 6 chapeaux de Bono : libérez votre créativité

La méthode des six chapeaux de Bono désigne un mode de réflexion et de résolution des problèmes basés sur une théorie simple : éviter la censure des idées nouvelles ; qu’elles soient originales, inhabituelles ou dérangeantes. 

Edouard de Bono, psychologue maltais, spécialiste en sciences cognitives, a constaté dans les années 1980 que, lorsque nous devons faire face à une problématique, nous avons souvent tendance à nous laisser submerger par un flux d’idées important. Nos modes de pensées sont inconsciemment influencés par nos croyances, nos émotions ou encore nos sentiments personnels. 

Sans véritable construction dans notre manière de réfléchir, il y a finalement peu de logique dans notre réflexion, ce qui constitue un frein pour traiter des problèmes. Pour répondre à cette problématique, il a donc développé une nouvelle méthode de réflexion.

 

Quels sont les fondements de cette méthode ?

Pour Edouard de Bono, l’idée est simple : il faut diviser notre réflexion en six phases distinctes. Ces phases sont toutes représentées par un chapeau différent, représentant une façon de penser particulière. Durant toute la durée de la réflexion, chaque participant va endosser tour à tour chacun des chapeaux et donner sa propre vision. 

En réfléchissant autrement, on se laisse la possibilité d’aborder le problème sous tous les angles. Chaque chapeau nous permet d’endosser un mode de pensée. Voici ce qu’il faut retenir de cette méthode pour faire émerger de nouvelles idées. 

Le chapeau bleu : il incarne l’organisation. C’est lui qui va entamer la réflexion. Il va poser le contexte, les objectifs et le déroulement de la séance. 

Le chapeau blanc : il représente la neutralité. Ici, chaque participant va se contenter d’énoncer les faits. Les informations, données chiffrées ou encore les normes, règles et lois utiles par rapports à la problématique.

Le chapeau rouge : il évoque l’état émotionnel et l’intuition. Chaque participant va s’exprimer par rapport à ce qu’il ressent vis-à-vis du sujet. Ce que la problématique évoque à chacun en termes de convictions, d’intuition et de sentiments. 

Le chapeau noir : il symbolise le pessimisme. En abordant les freins, les inconvénients et les obstacles, les participants vont pouvoir évoquer l’ensemble des aspects négatifs du sujet. 

Le chapeau jaune : Il décrit l’optimisme. Une fois les éléments risqués évoqués, on se penche sur les avantages, les bénéfices et l’ensemble des éléments positifs et constructifs. 

Le chapeau vert : il désigne la créativité. En laissant place à l’imagination, on se laisse la possibilité d’explorer d’autres chemins et suggestions souvent sans limites, mais qui abordent des aspects idéaux du projet. 

Une fois que l’ensemble des chapeaux a pu s’exprimer, le chapeau bleu, celui de l’organisation, vient conclure sur ce qu’il faut retenir, où se projeter et quel plan d’actions mener.

 

Visuel graphique d'un atelier de réflexion pendant une réunion

 

Pourquoi l’utiliser  ?

 

  • Nourrir sa créativité

En réfléchissant sur des aspects auquel nous n’avions pas pensé, on se laisse la possibilité de penser autrement, d’augmenter sa réflexion et de laisser place à l’innovation et la prise de recul.

  • Gagner en efficacité 

Grâce à ce processus de réflexion, on aborde plus rapidement et plus facilement l’ensemble des perspectives d’un projet. On prend des décisions plus rapidement, avec une meilleure communication en ayant abordé le maximum des possibilités.

  • Générer de nouvelles idées

L’utilisation des chapeaux de la réflexion permet de réaliser un véritable brainstorming complet en abordant le maximum d’alternatives possibles. Par l’ensemble des réflexions abordées de nombreuses idées pertinentes sur d’autres sujets peuvent émerger.

 

Beekast vous offre la possibilité de mettre en application la méthode des six chapeaux de Bono grâce à des modèles d’inspiration prêts à l’emploi. Vous voulez essayer ? Créez votre compte gratuitement !

 

ESSAYEZ BEEKAST GRATUITEMENT

Ces articles peuvent vous intéresser
Atelier d’idéation : trois clés pour le réussir
Besoin de générer des idées originales pour résoudre un problème ou poser les bases d’un projet ? Nous avons ce qu’il vous faut : l’atelier d’idéation. Vous le connaissez probablement déjà dans sa ...