La véritable méthode pour un brainstorming créatif

Le brainstorming est cette fameuse méthode permettant de délivrer de nombreuses idées créatives en laissant chacun s’exprimer spontanément.

Pour la petite histoire, le brainstorming, ou remue-méninges pour tous les adeptes de la francophonie, a été inventé en 1935 par un dénommé Alex Osborn. C’est aujourd’hui une technique de partage d’idées et de collaboration qui a su séduire et s’imposer en entreprise.

Mais bon, en soit, le brainstorming tout le monde sait ce que c’est. En revanche, êtes-vous capable de mettre en place un brainstorming optimal pour votre équipe ?

Plusieurs méthodes de brainstorming existent, dont une, très répandue : la méthode Popcorn. Le jeux de mots est beaucoup plus sympathique en anglais, c’est bien vrai, mais vous visualisez certainement l’image. Les idées fusent, ça “pop” de partout, c’est génial !

Décryptage en 5 étapes :

1. Rappelez les règles du jeu

Un brainstorming n’est pas une réunion classique, alors n’oubliez pas de faire un petit rappel de la marche à suivre.

Retenez toutes les idées ! Que ce soit farfelu, que ce soit une blague, que ce soit totalement fou, notez tout. Sait-on jamais ce que vous pourriez en tirer… Essayez toujours de garder la discussion en mouvement. Et pour ce faire, il faut essayer de minimiser les discussions qui ne feront que ralentir le processus. Que chacun évite les critiques. Il n’y a pas de doute que toutes les idées ne seront pas bonnes à garder. En revanche, gardez votre avis pour vous afin de laisser chacun en confiance durant le brainstorming. Pour finir, pas d’évaluation ! Vous aurez tout le temps nécessaire pour le faire une fois que chacun sera à court d’idée.

2. Présentez le sujet

Étape incontournable de toute réunion qui se respecte, la présentation du sujet. Soyez certain que chacun ait bien compris le sujet afin que le brainstorming reste correctement cadré durant toute la durée de la réunion. Pour en être sûr, vous pouvez tourner votre sujet de brainstorming en question commençant par pourquoi, comment ou quoi.

3. Une minute de silence.

Non, ce n’est pas une blague ! Laissez à chacun le temps de réfléchir calmement autour du sujet pendant quelques minutes avant de lancer les hostilités.

4. A l’attaque !

Que votre scribe (c’est une bonne situation ça scribe ?) se tienne prêt, c’est son moment ! Il est temps de laisser chacun s’exprimer, donner des idées. Vous pouvez aussi très bien faire le brainstorming en utilisant des post-its, cependant, sachez que vos collaborateurs ne pourront pas rebondir sur les idées des autres, et vous perdrez certainement au change. On vous laisse choisir.

5. Pause café et clarification

Une fois que les idées commencent à se faire rares, c’est l’heure de la pause ! Après la pause, ramenez vos collaborateurs en salle de réunion et reprenez toutes les idées qui ont été émises. C’est l’heure du tri ! Clarifiez les idées, enlevez les doublons et identifiez les synergies possibles entre certaines idées.

Et voilà, le tour est joué !

Petite note : on vous conseille de ne jamais faire durer vos réunions plus de 90 minutes. N’hésitez pas non plus à faire une petite pause au milieu, chacun reviendra plus concentré après ! Et si vous avez un doute, allez faire un tour sur notre article présentant des 5 principes pour booster la participation en réunion !

Chez beekast, nous vous proposons un assistant pour mieux collaborer durant vos réunions. Essayez-le maintenant !

Contactez-nous

Nous vous répondrons en moins de 24h.