Workshop, atelier, quelle différence avec une réunion ?

Les workshops sont de plus en plus utilisés en entreprise. Ce terme est répété et entendu régulièrement, mais, un atelier, c’est quoi au juste ?

Dans la langue française, l’atelier, la salle où travaillent les artisans, est issu du mot art. En revanche, en anglais, workshop renvoie au travail (work, travailler). Aujourd’hui, on retrouve bien ces deux notions dans les ateliers collaboratifs : travailler ensemble afin de libérer la créativité au travers d’activités pratiques.

Pourquoi organiser un workshop plutôt qu’une réunion ?

C’est simple !

La différence majeure est que vous devrez identifier des activités pour répondre à votre objectif. Outre une méthode plus stricte et quelques détails logistiques à ne pas oublier, vous constaterez que l’organisation d’un atelier est en réalité très simple et souvent bien plus productive qu’une réunion traditionnelle.

Vous faites émerger l’intelligence collective

Les réunions sont statiques, car pour la plupart informatives. L’information y est descendante, un manager invite ses collaborateurs afin de faire un point. Les ateliers ont, à l’inverse, un rôle constructif, en plus d’être souvent ludiques. L’information laisse place à un échange et l’ensemble du groupe travaille sur un pied d’égalité. Les participants, généralement passifs en réunion, participent activement à l’accomplissement des objectifs durant les workshops.

Cet échange permet de confronter les connaissances de chacun à de nouveaux regards et de nouveaux contextes. Cela permet de faire émerger collectivement de nouvelles idées. C’est cela, l’intelligence collective.

L’animateur, le chef d’orchestre de la performance

Lors d’un meeting, la prise de parole est entravée par la timidité et la hiérarchie, entre autres. Durant les ateliers, un animateur est désigné. Il est chargé de guider les discussions, d’encourager les débats et de créer un climat propice à l’émergence d’idées.

Les participants découvrent également un nouveau format. De ce fait, ils sont contraints de rester concentrés afin de comprendre les règles. C’est un bon moyen de maintenir l’attention à son meilleur niveau !

Quelques exemples d’ateliers

L’organisation d’un atelier est plus inhabituelle que complexe. Il faut bien penser aux éléments logistiques nouveaux. N’oubliez pas, par exemple, de quoi accrocher vos post-it, veillez à avoir un feutre fonctionnel… Ce peut être plus embarrassant qu’il n’y paraît.

Atelier de génération d’idées

Le brainstorming prend de l’importance : l’innovation est à présent un levier de compétitivité. Mais qu’est-ce qu’un brainstorming ? L’objectif est de faire émerger de nouvelles idées. Les workshops sont préférés aux réunions dans ce cas précis car ils permettent d’articuler des moments de réflexion collective et individuelle.

Plusieurs méthodes existent pour vous guider dans l’organisation d’un atelier d’idéation, vous pouvez, par exemple, suivre celle du brainstorming pop-corn ! La maîtrise du sujet est la clé de votre réussite. Si vous ne l’êtes pas vous même, faites intervenir un expert pour introduire le sujet. N’hésitez pas à maintenir une légère pression grâce à des activités bien chronométrées, cela entretiendra l’attention. Prévoyez une petite pause entre les phases d’idéation et de priorisation afin de remobiliser tout le monde en deuxième partie.

Atelier de résolution de problème

Ces ateliers sont constitués d’activités d’idéation directement appliquées à la résolution d’un problème. Les connaissances et les expertises des participants sont mises à profit au travers de jeux comme la Battle dans le but de définir un problème et de le résoudre. Afin d’apporter un regard neuf, invitez des collaborateurs éloignés du projet ou du sujet que vous traitez. Vous mobiliserez de nouvelles compétences et expertises !

Atelier pour un rendez-vous avec un client

Proposer une réunion commerciale innovante peut vous aider à libérer la parole ! L’engagement et l’interactivité avec votre client vous donnent l’opportunité de mieux qualifier son besoin et de l’impliquer dès la première rencontre.

Ces ateliers ont pour but de rassembler toutes les informations pouvant apporter de la valeur dans la qualification du besoin. L’organisation de workshops originaux et performants apporte un regain d’engagement de la part des participants. Oubliez quelques instants votre produits et donnez la possibilité à vos clients de vous communiquer leurs difficultés, interrogez-les, par exemple, via une activité de problem solving, sur les pistes à envisager pour améliorer leurs performances (et vendre votre produit ou service) !

Atelier de restitution final

La restitution est un moment délicat : vous devez convaincre de la qualité de votre travail et inciter à suivre vos recommandations. Votre objectif est donc de présenter votre travail de manière engageante afin que vos interlocuteurs s’approprient le projet et se s’impliquent dans son déploiement. La mise en place d’activités telles que la priorisation ou la résolution de problème aide à construire une présentation interactive autour des différents points que vous allez aborder.

Les ateliers invitent les collaborateurs à participer collectivement à l’accomplissement des objectifs. Grâce à des méthodes simples et précises, animez des moments agréables et performants !
Chez beekast, nous vous proposons un assistant pour mieux collaborer durant vos réunions. Essayez-le maintenant !
Contactez-nous

Nous vous répondrons en moins de 24h.