Comment prendre les devants avec un manager victime du principe de Peter

Une étude de Robert Kaplan a démontré que près de 90% des employés ne parviennent pas à comprendre précisément les objectifs de l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Ce sentiment est d’autant amplifié lorsque le manager ne parvient pas à assumer ses responsabilités et à collaborer efficacement avec ses subordonnés.

Ce manquement peut s’expliquer par le principe de Peter, mais comment le surpasser ?

Tout d’abord, le principe de Peter, c’est quoi ?

Ce principe provient d’une étude empirique qui expose que : « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence, avec pour corollaire qu’avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la responsabilité ».

En entreprise, ce principe est justifiée par une logique simple : “Tout membre d’une hiérarchie est promu à un échelon supérieur s’il est compétent à son poste”, jusqu’au poste où il stagnera dû à son incompétence.

Face à un manager victime de son incompétence, c’est à vous de prendre les devants et d’assumer les prises de décision.

S’approprier son travail

Ne vous considérez pas comme une abeille ouvrière ! En entreprise, il est important de s’approprier son travail et c’est encore plus vrai lorsque votre manager n’est pas apte à vous guider correctement.

Afin d’être maître de votre travail, priorisez vos tâches et activités quotidiennes selon votre charge de travail et vos objectifs à atteindre. L’organisation et la prévision sont deux clés du succès.

Filtrer ses priorités

Une fois vos priorités définies, il vous faut les filtrer. Être face à trop d’impératifs et une charge de travail trop grande peuvent être des éléments bloquants dans la prise de décision. Afin de prendre les décisions les plus bénéfiques pour votre entreprise, recentrez et triez vos priorités à l’aide de ces deux questions :

  • Quelle est ma plus grande contribution ? La contribution prend en considération les besoins de l’entreprise mais surtout l’apport de connaissances, l’expertise et les compétences que vous apportez sur un projet.
  • Qu’est ce qui me passionne ? La passion est un facteur clé de motivation et d’énergie dans son travail. Parvenir à identifier les activités qui vous apportent de l’inspiration est important pour l’épanouissement en entreprise.

Déterminer les prochaines étapes et le cadre de vos actions

À partir des deux critères que sont la contribution et la passion, il est possible d’élaborer une matrice vous permettant d’ordonner et de prioriser vos tâches à accomplir.

Matrice de priorisation

Quadrant 1 : Ces activités sont (normalement) le cœur de votre métier. Elles sont un savoureux mélange de passion et de contribution. Il est donc primordial de prioriser ces activités qui vous donnent la possibilité de partager une grande valeur ajoutée tout en vous épanouissant dans votre travail.

Quadrant 2 : L’accomplissement des tâches de cette catégorie ne vous transcende pas… Mais vous devez les tolérer et donner le meilleur de vous même en raison de la contribution que vous apportez. Aucun d’entre nous n’a la chance de faire uniquement des choses qui nous passionnent et il nous faut parfois sortir de notre zone de confort.

Ce quadrant permet aussi de mettre en lumière la possibilité de changer de carrière. Lorsque vous vous apercevez que certaines activités au cœur de votre fonction sont dans cette section, c’est qu’il est peut être temps de changer afin de se recentrer sur des sujets qui vous passionnent !

Quadrant 3 : Ces tâches vous passionnent, vous donnent un regain d’énergie mais ne sont pas perçues à leur juste valeur par vos collègues. Lorsque la valeur ajoutée de votre activité est controversée, vous avez deux possibilités :

  • Améliorer la valeur ajoutée. Lorsqu’une activité vous tient réellement à cœur et que vous savez qu’elle représente une valeur ajoutée incontestable pour votre entreprise, faites le savoir ! Prenez les devants et mettez en lumière la valeur de ce projet à vos collègues afin qu’ils comprennent l’utilité du temps que vous consacrez à travailler sur ce sujet
  • Prendre du recul. Bien que certaines activités puissent vous passionner, il est important de rester sur ses propres plates-bandes. Il nous arrive à tous de vouloir partager notre expertise et prendre des responsabilités qui ne nous incombe pas. Mais attention à ne pas s’y perdre…

Quadrant 4 : Toutes ces activités qui nous font perdre du temps à tous ! Mails, réunions, etc., si vous n’avez pas la possibilité de déléguer ces tâches à quelqu’un, et bien essayez de réduire le temps que vous passez dessus au maximum. Par exemple : participez uniquement aux réunions qui vous importent, triez rapidement vos mails et éliminez tout ce qui n’apportera pas de valeur ajoutée.

Afin de mettre en place ce plan d’action, prenez le temps de revoir votre planning du mois précédent et regroupez toutes les activités que vous avez accomplies dans chacune des 4 catégories à l’aide de 4 couleurs. Faire cette rétrospective met en lumière la répartition des activités effectuées.

Faites ensuite de même avec les activités à venir pendant votre semaine, priorisez-les à l’aide de couleurs et prenez plus de temps pour faire celles qui importent le plus tout en éliminant les plus inutiles.

Un manager incompétent ne doit pas vous bloquer dans l’accomplissement de votre travail. Soyez un leader et prenez vos propres décisions, tout en consultant régulièrement votre hiérarchie. Vous serez en meilleure posture et aurez une plus grande satisfaction et plus d’énergie à consacrer à votre travail.
Définissez collectivement les priorités de votre équipe à l’aide de notre fonctionnalité matrice. Essayez Beekast maintenant !
Contactez-nous

Nous vous répondrons en moins de 24h.