Les conseils de Steve Jobs aux enseignants

Que vous soyez professeur, formateur ou simplement intervenant occasionnel lors de conférences, vous avez probablement déjà lu une citation de motivation de Steve Jobs. Les citations du fondateur de la firme de Palo Alto ont été reprises et partagées à de nombreuses occasions, parfois de manière détournée. Ses conseils d’entrepreneurs sont précieux au sein de l’écosystème des start-ups et les biographies et films qui retracent sa vie ont rencontré un succès franc.

Quid des enseignants ?

Steve Jobs ne s’est jamais réellement adressé directement aux enseignants. En fait, il ne s’est jamais vraiment adressé à qui que ce soit en particulier, il s’adressait à des problèmes. Sauf, peut-être, à l’occasion de son discours à Stanford en 2005, aux diplômés de la prestigieuse école américaine.

Une fois de plus, il raconte ses histoires, dont la morale se veut inspirante pour les étudiants encore en toge. Quelles leçons pour l’enseignement peut-on tirer de ce discours ?

« Connectez les points »

En cela, Steve Jobs nous explique que les éléments de la vie font sens et ont tous joué un rôle pour nous faire atteindre notre situation actuelle. Ces points se connectent entre eux pour créer l’avenir (mais à l’instant présent, nous ne pouvons pas le savoir). D’accord. Mais en tant qu’enseignant ?

En tant qu’enseignant, nous devons préparer notre contenu sous cette forme. Des points, plus ou moins complexes, plus ou moins importants, qui convergent tous vers un seul objectif : la compréhension globale d’un sujet. Cela peut sembler évident, mais ce n’est pas si simple que cela à mettre en place. En revanche, vous permettez à vos étudiants, stagiaires ou collègues de :

  • Comprendre, petit à petit, des sujets complexes en découpant un grand problème en une suite de petits problèmes

  • Vous pouvez scénariser et mettre en place un parcours au sein de votre matière en travaillant dans un premier temps des points essentiels, puis en construisant de nouvelles connaissances grâce à ces premiers points acquis

  • Enfin, et, surtout, vous donnez une vue d’ensemble de la problématique et un découpage simple, par point, pour y apporter une réponse structurée. Une vue macro et une vue micro, afin de ne pas perdre de vue l’objectif et motiver les apprenants lors de leçons particulièrement complexes.

« Faites-les aimer votre leçon »

Même à relire cette citation plusieurs fois, on ne trouve rien de particulièrement nouveau. Encore une évidence qui tient pourtant un rôle crucial lors de l’apprentissage.

Mais, aimer une matière (dans le cadre de l’apprentissage), ce n’est pas nécessairement avoir une envie irrépressible de se former à la finance de marché ou à la biologie moléculaire : c’est avant tout un sentiment irrationnel que l’on éprouve quand un enseignant est parvenu à nous toucher.

Bien évidemment, faire preuve de pédagogie, d’expérience et avoir acquis des connaissances solides dans son domaine de spécialité sont des qualités indispensables, mais être capable de faire aimer son cours, c’est un moyen de s’assurer que toute la classe reste attentive lors des points les plus complexes.

Portez un regard différent sur vos interventions pour créer une véritable relation avec l’audience avec en tête que « dans toute relation réussie, tout s’améliore d’année en année ». Être simplement drôle, disponible et bienveillant fonctionne à merveille !

« Si vous vivez chaque jour comme si c’était votre dernier, un jour, vous aurez très certainement raison »

Steve Jobs a été affecté par cette citation qui le pousse à faire des choix. Chaque matin, il se pose cette question « si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, aurais-je envie de faire ce que je vais faire aujourd’hui ? ».

Rien d’aussi dramatique en ce qui concerne l’enseignement, mais ce point soulève une réalité à laquelle tous les intervenants sont confrontés : ils n’ont qu’un temps donné pour apprendre un ensemble de concepts à leurs étudiants, collègues ou stagiaires.

Cela implique que, dans le cas où, pour une raison ou une autre, le cours que vous donnez devait être interrompu, chaque leçon doit être un moment de partage qui a permis à vos étudiants de travailler et d’apprendre ensemble, dans la bonne humeur.

En somme, Jobs nous répète à sa manière qu’un bon enseignant est capable de découper ses cours de manière intelligente afin d’offrir une vue d’ensemble ainsi qu’une compréhension approfondie des problématiques soulevées. En plus de ces compétences techniques, il doit savoir créer un engouement sincère lors de ses cours, afin de mieux transmettre les compétences les plus complexes. Évidemment, chaque cours doit suivre ces préceptes.

Adoptez-vous ces méthodes ? Qu’en pensez-vous ?

Chez beekast, nous vous proposons un assistant gratuit pour mieux collaborer avec vos classes, lors de vos formations ou interventions. Essayez-le maintenant !

Partagez cet article