5 astuces indispensables pour une présentation convaincante

Présenter en public est un challenge difficile à surmonter pour beaucoup d’entre nous. Il n’est pas évident de transmettre un message lorsque l’on est stressé, mais il existe quelques petites astuces simples pour réussir à convaincre et engager vos participants durant votre présentation.

Découvrez les 5 astuces indispensables pour donner une présentation convaincante !

1. Cadrer votre présentation

Lors de la préparation de votre présentation, il est très important de conceptualiser et cadrer vos idées au maximum.

  • Votre présentation devrait toujours comporter une rapide introduction pour expliquer pourquoi ce sujet vous importe tant. En partageant votre passion, vous augmentez vos chances de convaincre vos participants de l’intérêt de votre présentation.
  • Ne tentez pas de couvrir un sujet trop large, vous risqueriez de perdre une partie de votre auditoire dans les méandres de votre présentation. Préférez plutôt couvrir un sujet plus restreint afin d’avoir l’opportunité d’aller en profondeur sur quelques idées et d’exposer des exemples concrets.
  • Évitez d’utiliser du jargon ou des termes complexes. De manière générale, il est préférable de partir du principe que vos participants connaissent mal votre sujet. Vous pouvez lire notre article sur le pouvoir des mots pour en savoir plus !
  • Conceptualisez vos idées autour d’une histoire. Une présentation narrée a beaucoup plus de chance d’être bien reçue par un auditoire qu’une présentation classique. Raconter une histoire offre la possibilité aux participants de s’identifier plus facilement et de se mettre en lieu et place du narrateur.

2. Préparer votre speech

Durant votre événement vous avez trois possibilités pour délivrer votre propos :

  • Lire vos notes ou un prompteur

C’est une mauvaise idée. Pourquoi ? Car cela crée de la distance entre vous et vos participants. Lire, quel que soit le support, vous empêche de maintenir un contact oculaire avec votre assemblée. De fait, vos participants sont donc moins attentifs et moins engagés dans votre présentation.

  • Apprendre des bullet points

Lorsque vous n’avez pas énormément de temps pour vous préparer, la solution la plus adaptée est de retenir les quelques “bullet points” les plus importants de votre présentation. Petite astuce : afin de fluidifier votre présentation, en plus de retenir les grandes idées, pensez à mémoriser les transitions !

  • Apprendre par cœur

Retenir l’intégralité de votre présentation peut être une bonne ou une mauvaise idée. Mauvaise idée car cela prend beaucoup de temps. Il faut le savoir et le prendre en compte dans la préparation de votre speech. Si vous ne passez pas assez de temps à réviser, votre présentation sera saccadée et manquera de naturel. Bonne idée car avec une bonne préparation, vous pouvez être (presque) sûr que tout est sous contrôle et que votre présentation se déroulera comme prévue.

Lorsque vous rédigez votre texte, avant de commencer à l’apprendre, assurez vous que le ton n’est pas trop formel. Nous n’écrivons pas de la même manière que nous parlons, il faut donc être attentif au ton que vous désirez employer et le retranscrire à l’écrit. Mais surtout, n’oubliez pas le plus important : Soyez vous-même !

3. Développer sa présence sur scène

Si vous n’êtes pas habituez, n’ayez crainte, ce n’est pas si terrible que ça. Nous avons déjà énoncé plus haut les méfaits liés à la lecture d’une présentation en raison de l’importance du contact oculaire.

La prestance sur scène est très largement influencée par votre capacité à balayer la salle des yeux afin que chacun des participants ait le sentiment d’être unique et important. Si vous n’avez pas l’habitude, demandez à vos collègues proches et/ou amis présents dans l’auditoire de se répartir aux quatre coins de la pièce. Vous aurez alors la possibilité de vous rattacher à ces visages familiers un peu partout dans la salle.

La seconde chose à maîtriser pour une bonne présence sur scène : minimiser le nombre de vos mouvements. C’est un réflexe nerveux pour tout le monde, mais cela distrait l’audience. L’idéal est de ne pas (trop) bouger le bas du corps et laissez vos mains appuyer votre propos. Cependant, si vous parvenez à marcher naturellement sur scène, ne vous retenez pas !

La seule chose pour laquelle nous n’avons pas de conseil universel est la gestion du stress. Chacun a sa petite technique pour s’en sortir. Mais ne vous inquiétez pas trop, et essayer de transformer votre stress en énergie et puisez dedans ! Votre auditoire s’attend à ce que vous soyez stressé, c’est la réponse naturelle du corps humain à la pression.

4. Préparer son support numérique

C’est une surprise pour personne. Avoir un support visuel est très important dans la création d’une présentation convaincante. Au minimum, il est préférable de préparer une présentation avec des slides.

A la recherche de logiciels alternatifs à PowerPoint pour dynamiser vos présentations ? Découvrez notre infographie : 5 outils pour des présentations originales !

Lorsque vous choisissez d’accompagner votre présentation de slides, voici quelques conseils pour toujours améliorer votre prestation :

  • Ne lisez pas ce qui est écrit sur les slides ! Tout comme vos notes, plus vous lisez, moins vous aurez la possibilité d’établir un contact visuel avec votre auditoire.
  • Ne dupliquez pas ce que vous dites sur les slides. Vous n’avez pas besoin d’écrire ce que vous dites, cela ne fera que déconcentrer et ennuyer votre auditoire.
  • Utilisez tout ce qui est à votre portée, sans abus bien entendu : vidéos, illustrations… afin de créer une présentation mémorable !

5. Tout rassembler et s’entraîner

Pour vous donner un exemple (légèrement extrême), les intervenants pour TEDx commencent à se préparer près de 6 mois avant leur speech ! Certes, c’est une situation particulière, mais elle reflète bien l’importance de la préparation et des répétitions du speech dans le but de créer une présentation convaincante.

Il est primordial de s’organiser de manière à avoir le temps de répéter. Lorsque vous, vous entraînez à présenter, une fois que vous l’avez déjà fait 2 ou 3 fois devant un miroir, proposer à des collègues et amis d’assister à une répétition. Pensez aussi à inviter des personnes ayant déjà été orateurs afin que les feedbacks soient constructifs. Vous progresserez plus vite dans l’apprentissage de votre présentation.

C’est dans la matière première que réside une bonne présentation, ainsi sans le fond, la forme ne pourra rien arranger. Tout réside dans la passion que vous transmettez à votre auditoire.
Une dernière chose, tous ces conseils sont là uniquement pour vous donner l’opportunité de créer une présentation à votre image. Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise façon de faire un speech. Faites donc simplement en sorte que cette présentation soit la vôtre, partagez votre passion avec authenticité et appuyez vous sur vos forces !
Chez Beekast, nous vous proposons un assistant pour mieux collaborer durant vos événements. Essayez-le maintenant !
Contactez-nous

Nous vous répondrons en moins de 24h.